Propagation de la rage dans les populations de ratons laveurs et de moufettes rayées au Québec.

Déterminants écologiques du potentiel de propagation du variant de la rage du raton laveur


Photo credits - A. Martin
L’objectif général de ce projet de recherche est d’évaluer le potentiel de propagation de la rage du raton laveur dans l’Est du Canada, par une approche multidisciplinaire intégrant l’écologie spatiale, la génétique du paysage, l’écologie comportementale et la dynamique des populations. Afin d’étudier le potentiel de propagation de la rage dans l’Est du Canada, nous faisons le suivi des populations sauvages de ratons laveurs et de moufettes. Nous avons choisi ces espèces puisqu’elles sont les deux vecteurs principaux de la variante de la rage du raton laveur aux États-Unis et au Canada. Même si les ratons et les moufettes sont très communs, il existe très peu d’information disponible sur l’utilisation de l’habitat par ces espèces qui serait applicable aux paysages de l’Est du Canada (i.e. cultures intensives et paysages agro-forestiers). L’acquisition de connaissances sur la dynamique démographique et comportementale des animaux sauvages considérés comme des réservoirs de la rage est donc essentielle afin de prévenir une nouvelle épizootie de cette maladie au Quebec. Cliquez ici pour plus d'informations.

Source de financement: FRQNT


Fanie Pelletier