Perspectives souterraines et spatio-temporelles de l’évolution de la distribution des érablières au Québec


Photo credits - Alexis Carteron
Le sol est un système complexe comprenant une multitude d’interactions souterraines entre les différents éléments vivants et non-vivants. Parmi ces interactions, certaines plantes et champignons ont développé une relation étroite, pouvant être bénéfique aux deux partenaires. Ce projet vise donc dans un premier temps à mieux comprendre les interactions entre les plantes et leurs partenaires fongiques au sein des érablières présentes au sud du Québec. Par la suite, une expérience sur le terrain permettra de mettre en lumière l’effet des associations plantes-champignons sur la décomposition de la matière organique. Finalement, dans un contexte de changement climatique, nous tenterons de déterminer dans quelle mesure la migration attendue des arbres tel que l'érable, de la forêt tempérée vers la forêt boréale sera impactée par les microbes présents dans les sols boréaux. Dans son ensemble, ce projet vise donc à améliorer notre compréhension du rôle des phénomènes souterrains dans le fonctionnement des écosystèmes.

Source de financement: CRSNG, CSBQ, FRQNT


Etienne Laliberté, Mark Vellend, Alexis Carteron

Ajouté par: Sébastien Renaut 2017-09-29