Le rôle de la conservation en milieu privé sur le maintien des écosystèmes et de la biodiversité


Photo credits - Sébastien Renaut
La création d’un espace protégé par des mesures gouvernementales comme les parcs provinciaux et nationaux permet de conserver les écosystèmes ainsi que leur biodiversité. Cependant, très peu d’études ont évalué le rôle de la conservation en milieu privé sur le maintien des écosystèmes et de la biodiversité. Au cours des dernières années, le Réseau de Milieux Naturels Protégés (www.RMNnat.org) a développé une base de données unique, mais encore peu exploitée, géolocalisant la plupart des milieux protégés en terres privés au Québec. Le réseau Canadensys possède quant à lui une vaste base de données ouverte d'occurrence des espèces et enfin le Centre de Données sur le Patrimoine Naturel du Québec (CDPNQ) possède des données relatives aux espèces menacées, vulnérables ou susceptibles d’être ainsi désignées. Ainsi, en couplant les données sur la flore du Québec de Canadensys et du CDPNQ aux données provenant du RMN, nous souhaitons tester l’effet de la conservation en terre privées sur plusieurs composantes de la biodiversité (p. ex., biodiversité alpha et beta) grâce à des analyses spatiales et statistiques.

Source de financement: CSBQ, Réseau de milieux naturels protégés (RMN), Canadensys


Anne Bruneau, Claude Lavoie, Stéphanie Pellerin, Carole Sinou

Ajouté par: Sébastien Renaut 2017-09-26