Les réponses de la biodiversité à la gestion des réservoirs hydroélectique

Présenté sur le canal savoir


Photo credits - Raphaelle Thomas
Les modifications hydrologiques des lacs et des rivières sont une forme de changement environnementale envahissante dans le Québec et à travers le monde. Bien qu’il y a clairement des avantages sociaux pour réglementer les écosystèmes aquatiques (ex : contrôle des inondations, hydroélectricité), les impacts écologiques restent moins clairs et représentent des enjeux que les communautés locales du Québec luttent contre. En particulier, le rabattement du niveau d’eau en hiver est une pratique courante dans les réservoirs tempérés du Nord, mais les recherches écologiques de ce sujet sont limitées. En partenariat avec le CSBQ et des groupes communautaires locaux, nous avons réalisé une synthèse de la littérature ainsi qu’une enquête de terrain des réservoirs. Nos études ont démontré que plusieurs populations de poissons juvéniles et adultes font apparaître une abondance soudaine suite à la création d'un réservoir, mais les communautés de poissons dans l’ensemble paraissent de ne pas être affectées par le niveau du rabattement du niveau d'eau. Par contraste, les abondances élevées de macro-invertébrés ont tendance à se produire seulement chez les sites littoraux s’ils ne sont pas exposés par le rabattement, ce qui suggère que les ressources benthoniques pour les poissons pourraient être limitées. Maintenant nous évaluons si la croissance et l’alimentation des poissons sont altérées par le rabattement des niveaux d'eau. Consultez le vidéo fait par la FRQNT et Canal Savoir qui couvre nous découvertes préliminaires.Voir le vidéo ici. Cliquez ici pour plus d'informations.