Le projet LEAP

Une installation de pointe pour des recherches sur les écosystèmes d'eau douce


Photo credits - Andrew Gonzalez
Le projet LEAP consiste en une installation de pointe pour effectuer des expériences sur des écosysèmes aquatiques. Le site situé à la Réserve Naturelle Gault au Mont Saint-Hilaire inclut un laboratoire et 96 bassins d'eau douce. Plusieurs éléments clés de ces mésocosmes en bassins peuvent être manipulés. Les chercheurs vont combiner des méthodes en écologie expérimentale des communautés et en évolution, sous des conditions contrôlées, pour mesurer la réponse de ces écosystèmes aquatiques à des facteurs de stress environnementaux multiples. Les questions liées à la résilience évolutive des écosystèmes d'eau douce sont d'une importance primordiale au Québec puisque 10 p.c. de la surface du Québec est couverte d'eau douce (environ un demi-million de lacs). De par la recherche de pointe en écologie appliquée et en évolution qu'il va permettre, le projet LEAP renforcera les engagements du Québec et du Canada en matière de gestion environnementale dans une période de changements globaux accélérés. Cliquez ici pour plus d'informations.

Source de financement: Canada Foundation for Innovation, Liber Ero Chair in Conservation Biology, NSERC and McGill University.


Andrew Gonzalez