Liliana Quiza

INRS-Institut Armand-Frappier
Candidat Ph.D.

superviseur(e): Etienne Yergeau
Marc St-Arnaud
Début: 2016-05-02
Fin: 2020-04-18

Projet

Ingénierie du microbiome de la rhizosphère du blé dans le but d’augmenter sa capacité à assimiler l'azote.
Le blé (Triticum aestivum) reste la culture la plus importante et la plus exportée du Canada. Depuis plus de 100 ans, les scientifiques canadiens ont travaillé à développer des cultivars adaptés à l'environnement canadien, mais en ne se souciant pas des microorganismes qui leur sont associé. Les microorganismes associés aux plantes peuvent promouvoir leur croissance, augmenter leur résistance aux stress biotiques et abiotiques et augmenter leur capacité à assimiler des éléments nutritifs essentiels. Par conséquent, ce projet de recherche utilise le blé comme plante modèle, dans le but de approfondir dans la compréhension des interactions entre le blé et son microbiome, à l’aide de diverses approches telles que l'analyse metagénomique, l'analyse des exudats, et l'utilisation d'outils de biologie moléculaire pour comprendre les interactions entre le blé et le microbiome de sa rhizosphère. Ce projet cherche aussi à mettre en place des nouvelles méthodes « d’ingénierie de la rhizosphère », une technique qui vise la modification du microbiome des sols de la rhizosphère pour promouvoir les taxons microbiens bénéfiques, ainsi que leurs fonctions et activités. Les communautés microbiennes du sol sont une source riche de diversité fonctionnelle. Une meilleure compréhension des interactions entre le microbiome de la rhizosphère et la plante, permettra de concevoir des stratégies «d’ingénierie de la rhizosphère ».

Mots-clés

Microbiome, rhizosphere, Wheat, Metagenomic, biotic interactions, nitrogen, Nutrient acquisition, functional traits

Publications

1- Harnessing phytomicrobiome signaling for rhizosphere microbiome engineering
Quiza, Liliana, Marc St-Arnaud, Etienne Yergeau
2015 Frontiers in Plant Science

2- Soil carbon content and relative abundance of high affinity H2-oxidizing bacteria predict atmospheric H2 soil uptake activity better than soil microbial community composition
Khdhiri, Mondher, Laura Hesse, Maria Elena Popa, Liliana Quiza, Isabelle Lalonde, Laura K. Meredith, Thomas Röckmann, Philippe Constant
2015 Soil Biology and Biochemistry

3- Land-use influences the distribution and activity of high affinity CO-oxidizing bacteria associated to type I-coxL genotype in soil
Quiza, Liliana, Isabelle Lalonde, Claude Guertin, Philippe Constant
2014 Frontiers in Microbiology

4- Towards the development of multifunctional molecular indicators combining soil biogeochemical and microbiological variables to predict the ecological integrity of silvicultural practices
Peck, Vincent, Liliana Quiza, Jean-Philippe Buffet, Mondher Khdhiri, Audrey-Anne Durand, Alain Paquette, Nelson Thiffault, Christian Messier, Nadyre Beaulieu, Claude Guertin, Philippe Constant
2016 Microbial Biotechnology