Maxime Fortin Faubert

Université de Montréal
Candidat Ph.D.

superviseur(e): Mohamed Hijri
Michel Labrecque, Université de Montréal
Début: 2015-05-01

Projet

Mycoremédiation et phytoremédiation d’un sol contaminé par des contaminants organiques et inorganiques
Dans mon projet de recherche, je travaille concrètement avec le pleurote en huitre (Pleurotus Ostreatus) et les saules (Salix), afin d’évaluer leurs potentiels de bioremédiation sur des sols contenant des polluants organiques et inorganiques. Les saules sont connus pour être des végétaux efficaces pour extraire certains contaminants inorganiques du sol et les accumuler dans leurs tissus. Par contre, les contaminants organiques comme les BPCs et les HAPs ne sont pas retirés du sol de façon efficace par ces plantes. Les saules peuvent, par contre, stimuler certaines communautés bactériennes du sol capables de dégrader ces contaminants. Certains champignons ligninolytiques comme le pleurote en huitre peuvent aussi contribuer à la dégradation de ces organopolluants.

Mots-clés

décontamination, contaminants, Écologie des sols, Microbiome, ecotoxicology