Marianne Falardeau

McGill University
Candidat Ph.D.

superviseur(e): Elena Bennett
Début: 2014-09-01
Page personnelle
Page personnelle 2

Projet

Impacts des changements climatiques et de l’industrialisation sur le réseau trophique marin arctique et ses services écologiques
Le réchauffement climatique est accru en Arctique par rapport au reste du biome terrestre, déclenchant des bouleversements environnementaux qui altèrent profondément l’écosystème marin. À cela s’ajoutent des activités industrielles en croissance, par exemple le transport maritime et l’exploitation pétrolière, qui constituent une menace additionnelle sur le biote marin arctique. Les perturbations auxquelles sera soumis l’écosystème marin arctique dans les années à venir auront de graves conséquences sur les processus qui régulent la production de services écologiques dont dépendent les communautés inuites pour leur subsistance et leur bien-être. Ce projet vise à étudier les impacts des changements climatiques et de l’industrialisation sur les services écologiques provenant de l’écosystème marin arctique. Puisque les pressions perturbant l’écosystème marin arctique se traduisent par des conséquences écologiques, économiques et sociales, comprendre leur ampleur et développer un plan d’adaptation adéquat et réaliste requièrent l’utilisation d’une approche socio-écologique intégrative. Dans un premier temps, je décrirai les changements en cours et à venir dans le réseau trophique marin arctique, en me basant sur les recherches scientifiques ainsi que sur les observations faites par les Inuits eux-mêmes. J’évaluerai ensuite les impacts sur les services écologiques, particulièrement les ressources halieutiques, et les communautés nordiques qui en dépendent. Je développerai finalement des suggestions de plans de gestion de l’écosystème qui permettront de minimiser les conséquences des changements climatiques et de l’activité industrielle sur la mégafaune arctique et les communautés inuites. Tandis que l’Arctique se transforme sous l’effet de pressions multiples et variées, des études d’impacts comme ce projet de recherche, intégrant les processus écosystémiques, les services écologiques et le bien-être des communautés inuites, seront critiques aux efforts de gestion et d’adaptation.

Mots-clés

ecosystem services, ecosystem-based management, climate change, Arctic, food web, traditional knowledge, anthropogenic activity

Publications

1- Could the planktonic stages of polar cod and Pacific sand lance compete for food in the warming Beaufort Sea?
Falardeau, M., D. Robert, L. Fortier
2014 ICES Journal of Marine Science