Les groupes de recherche de la connaissance à l’action (K2A) visent à faciliter l’émergence de nouvelles lignes de recherche collaborative entre les membres du CSBQ et leurs partenaires (c’est-à-dire les utilisateurs finaux des résultats, des données ou des méthodes de recherche). L’approche K2A est une méthode bien développée qui catalyse le transfert des connaissances de la recherche fondamentale aux utilisateurs finaux. Les groupes de recherche K2A peuvent poursuivre différents objectifs liés aux axes de recherche du CSBQ:

  • L’émergence de nouvelles questions de recherche issues d’interactions avec des partenaires (Ministères ou ONG, par exemple) où il y a un besoin d’une expertise scientifique soutenue aboutissant au développement ou à l’application de nouvelles méthodes, outils et modèles ;
  • Un environnement de formation pour le personnel hautement qualifié en science de la biodiversité intéressé à s’engager dans la recherche axée sur les utilisateurs
  • Le développement d’opportunités de recherche innovantes capables d’attirer des étudiants prometteurs ou des chercheurs postdoctoraux.

Le financement des groupes K2A fera suite à un appel à candidatures annuel. Cette année, la date limite est le 31 mai 2021. L’appel à candidatures sera annoncé dans le bulletin du CSBQ et reste toujours accessible sur le site web du CSBQ. Les membres peuvent soumettre des demandes au CSBQ si des opportunités se présentent en dehors d’un appel. Ils seront examinés après une évaluation indépendante et si le budget est encore disponible

Appel de propositions

Le résultat attendu des groupes K2A est d’établir de nouvelles collaborations entre des équipes de chercheurs actifs dans différents thèmes de recherche, et à travers les axes du nouveau cadre de recherche du CSBQ, ainsi qu’avec les principaux partenaires / utilisateurs finaux. Les groupes de recherche peuvent découler de diverses approches et poursuivre divers objectifs :

  • L’émergence de nouveaux thèmes de recherche, impossible auparavant, et nécessitant l’apport d’une expertise supplémentaire, ainsi que l’établissement d’une nouvelle collaboration entre chercheurs et partenaires clés.
  • Collaboration entre chercheurs ayant une formation et une expertise complémentaires et des partenaires / utilisateurs finaux clés, qui vise à rendre l’ensemble du groupe plus compétitif pour le financement aux niveaux national et international.
  • Améliorer la qualité de l’environnement de formation pour le personnel hautement qualifié en science de la biodiversité. Nous attendons ici des opportunités de formation au sein des institutions partenaires (par exemple un stage) et le développement d’opportunités de recherche innovantes capables d’attirer des étudiants prometteurs.

Montant : jusqu’à 20 000 $ par année, pour un maximum de deux ans, pour un groupe K2A plus jusqu’à 10 000 $ pour l’application / le développement d’outils de recherche ou la synthèse des connaissances qui profitera aux partenaires.

Qui est éligible : Le chercheur principal d’un groupe de travail K2A ​​doit être un co-chercheur du CSBQ. Les groupes de recherche K2A doivent impliquer plusieurs membres du CSBQ, mais la participation de membres non membres du CSBQ du Québec, du Canada ou d’autres pays est autorisée. Le groupe doit se concentrer sur une question de recherche liée aux axes de recherche du CSBQ. L’expertise nécessaire pour poursuivre une nouvelle question de recherche doit être clairement fournie par les membres du groupe de recherche K2A proposé. L’équipe K2A doit impliquer des partenaires censés être des utilisateurs finaux de la recherche, par exemple du gouvernement, des administrations locales, du secteur privé ou des ONG. Idéalement, les groupes de travail proposés impliqueront des chercheurs d’au moins deux des quatre axes de recherche du CSBQ.

Processus d’application : Le financement des groupes K2A fait l’objet d’un appel annuel de propositions. L’appel est annoncé dans le bulletin d’information du CSBQ et est toujours accessible sur le site Web du CSBQ. Les membres peuvent toujours demander au bureau du CSBQ des fonds si des opportunités se présentent en dehors d’une date limite d’appel spécifique.

  • Date limite de candidature : le 15 mai de chaque année
  • Date de décision : 1er juin de chaque année

sOUMETTRE UN DOSSIER POUR UN GROUPE DE recherche K2A 

Envoyez votre soumission par courriel à Philippe Auzel : info@qcbs.ca

Nous décrivons maintenant les lignes directrices sur les informations requises lors d’une demande de financement QCBS K2A.

Les candidatures du groupe K2A doivent contenir les éléments suivants :

a) Lettre d’accompagnement (maximum 1 page)

La lettre d’accompagnement doit inclure les informations suivantes: les noms de tous les candidats et l’identification du chercheur principal, et la personne de contact (si différente du chercheur principal), leur affiliation académique, leur identité, le NIP du FQRNT et leurs adresses électroniques. La lettre d’accompagnement doit être brève et résumer le contenu de la proposition, développé dans les sections suivantes :

b) Description de l’activité proposée (maximum 5 pages) 

La proposition doit inclure les éléments suivants :  

  • Contexte et problématique, justification et objectifs généraux et spécifiques du groupe (max 2 pages). 
  • La nature du partenariat et les livrables attendus (maximum 1 page) 
  • Calendrier de la collaboration scientifique proposée, avec les jalons attendus pour les livrables (maximum 1 pages). 
  • Prise en compte de l’équité, de la diversité et de l’inclusivité (0.5 page). 
  • Référence à FAIR et principes de données ouvertes à suivre. Les principes de CARE pour la gouvernance des données autochtones doivent être suivis le cas échéant (0.5 page). 

c) CV pour chaque collaborateur non membre

Le CV de chaque membre de l’équipe qui n’est pas un co-chercheur du CSBQ doit être joint à la candidature du groupe de travail (maximum de 3 pages par CV).

d) Budget estimé (maximum 1 page)

Le budget est constitué d’un tableau listant et justifiant l’ensemble des dépenses prévues dans le cadre des activités du groupe K2A.

Voir le modèle suivant :

Item

Quantité

Coût unitaire

Coût total

Financement d’autres sources

Financement requis du CSBQ

 

 

 

 

 

 

 

Dépenses éligibles :

  • Salaire étudiant ;
  • Salaire du personnel (50% devraient être couverts par d’autres sources)
  • Location d’équipement
  • Coûts d’acquisition de données
  • L’hébergement est autorisé pour assister à une réunion ou sur le terrain.
  • Les déplacements ou la participation à une réunion ou sur le terrain sont autorisés.

Non éligibles :

  • achat de matériel
  • achat de logiciels

CRITÈRES D’ÉVALUATION

Un comité QCBS multi-établissements évaluera les candidatures selon les critères suivants :

  • Le groupe de recherche K2A a identifié la contribution de la recherche aux axes et thèmes de recherche du CSBQ.
  • Identification des partenaires pertinents en tant qu’utilisateurs finaux de la recherche et des outils à co-développer.
  • Liens historiques ou permanents avec les partenaires du projet;
  • Clarté des jalons et objectifs du projet
  • Probabilité que le groupe de travail stimulera la collaboration entre les axes;
  • Une justification appropriée des fonds demandés;
  • Contribution aux étudiants diplômés et à la formation postdoctorale, et possibilités de stages ou d’expérience de travail avec des partenaires.

ALLOCATION DES BUDGETS K2A

Suite à l’examen des candidatures du groupe de recherche K2A par le comité de sélection, les candidats retenus recevront une notification par courrier électronique du CSBQ, détaillant le montant alloué. À la suite des décisions d’attribution, les récipiendaires devront suivre les procédures administratives établies par le CSBQ et décrites dans le document de procédure du programme de financement du CSBQ-groupe de travail qui sera rédigé par Philippe Auzel.

Cependant, l’attribution finale des fonds ne peut être effectuée qu’après que le chercheur principal a répondu à d’éventuelles questions du comité de sélection. Une fois que les directeurs du CSBQ ont approuvé et approuvé le budget final, aucun autre changement ne sera autorisé (sauf dans des circonstances extrêmement atténuantes). Le budget final servira à évaluer l’éligibilité des dépenses engagées par l’équipe du groupe de travail.

…CONTRIBUTIONS ATTENDUES DES RECIPIENDAIRES 

Organisation d’événements : L’organisation d’événements publics, tels que des conférenciers invités, des mini-ateliers ou des séminaires est fortement encouragée. Ces événements publics seront ensuite annoncés dans les médias du CSBQ, tels que le Bulletin mensuel, Twitter, Facebook et la page des événements du site Web.

Communication des activités et des résultats : Pour chaque activité majeure du groupe (réunions, ateliers, séminaires), le chercheur principal doit envoyer une brève description (deux phrases) et la liste des participants à Philippe Auzel. Ces informations seront publiées sur la page du groupe K2A du site Web du CSBQ et seront utilisées pour suivre les activités du groupe de recherche K2A. La présentation des résultats de la recherche au Symposium annuel du CSBQ est prévue.

Rapport : Un rapport de synthèse sur les résultats de la recherche (par exemple, rapports, articles, liens vers des outils et code sur github) doit être envoyé au CSBQ trois mois après la réunion finale du groupe de recherche. Le rapport sera disponible sur le site web du CSBQ après révision par le bureau du CSBQ, si nécessaire. Le rapport (maximum de 10 pages) doit contenir les sections suivantes:

  • Une courte section narrative (maximum d’une page) rappelant le contexte et les objectifs initiaux, et expliquant comment les objectifs déclarés du projet ont été atteints.
  • La liste des principales activités (y compris la liste des participants).
  • La liste des produits et livrables issus des activités du groupe de travail : proposition de subvention, publications (articles, revue de littérature, chapitre de livre…) événements majeurs.
  • Une ventilation de la façon dont les fonds ont été alloués et dépensés.

Les originaux des reçus restent déposés pendant une période appropriée auprès des administrations universitaires des chercheurs.

Pour toute question, contactez Philippe Auzel, le coordonnateur du CSBQ, à philippe.auzel@mcgill.ca