Fanny Vermandele

Université du Québec à Rimouski
Ph.D. candidate

Supervisor: Piero Calosi
Diana Madeira, University of Aveiro
Start: 2019-08-28

Project

Intégration des niveaux de complexité cellulaire et physiologique impliqués dans les réponses uni et transgénérationnelles des espèces de différentes régions climatiques exposées aux effets combinés d
La combinaison du réchauffement global des océans et des phénomènes d’hypoxie menace le devenir de la biodiversité marine. Alors que l’importance de la plasticité phénotypique dans l’acclimatation des espèces aux changements globaux est maintenant largement supportée, les mécanismes impliqués demeurent peu connus. Une meilleure compréhension de ces mécanismes impose l’utilisation d’une approche intégrative, qui étudie les réponses cellulaires dans différents compartiments biologiques, et ce, à travers l’espace et le temps. De fait, il faut considérer d’une part que le potentiel plastique des espèces peut varier selon la distribution géographique en raison de l’adaptation locale. D’autre part, ces réponses peuvent varier selon les générations. C’est pourquoi mon projet de doctorat vise répondre à la question suivante : quels sont les mécanismes cellulaires impliqués dans les réponses uni et transgénérationnelles physiologiques et d’histoire de vie des espèces qui occupent différentes régions climatiques et qui sont exposées à de multiples facteurs des changements globaux. Plus précisément, en exposant des espèces de différentes régions climatiques aux facteurs combinés de la température et de l’hypoxie, je vise à déterminer si (1) les espèces de différentes régions climatiques utilisent les mêmes mécanismes de réponses cellulaires et physiologiques et si (2) ces mécanismes varient d’une génération à l’autre. Ces données contribueront à modéliser les conséquences des changements globaux sur la biodiversité.

Keywords

Changements globaux, Macrophysiologie, Approche intégrative, Plasticité transgénérationnelle