COLLOQUE DU CSBQ 2019

WORKSHOP (18 décembre)

Un plan Sud pour le québec?

Alors que le plan Nord fait les manchettes depuis quelques années, des voix s’élève pour réclamer un plan Sud pour la biodiversité du Québec.  

Au Québec, la biodiversité est fortement concentrée dans la partie méridionale, où elle est dix fois plus élevée que dans les zones plus au nord. Les territoires du Sud subissent par contre des pressions importantes et cela, de longue date. La perte de biodiversité y est importante du fait de la perte d’habitats suite au développement urbain et au drainage des terres, de l’exploitation des ressources naturelles, de la pollution, des invasions biologiques et des changements climatiques. La gouvernance de ces territoires reste un enjeu clé à considérer puisque les cadres règlementaires peu contraignant mènent souvent aux pertes de biodiversité. 

Les pressions affectant la biodiversité induisent de profonds changements dans les fonctions et les services rendus par les écosystèmes dont dépendent de larges pans de l’économie et plus globalement notre bien-être. Considérant que la biodiversité et les écosystèmes sont la base de toute stratégie d’adaptation aux changements climatiques, le Québec devrait également se doter d’un plan Sud pour encadrer les changements qui s’imposent dans notre manière d’occuper et de gérer le territoire et les ressources qu’il contient.

Le but de cet atelier est de jeter les bases d’un livre blanc qui propose une feuille de route pour mettre en œuvre les mesures de protection des écosystèmes et le maintien de la biodiversité et des services écologiques qui nous sont précieux. Les récentes manifestations pour l’environnement et le climat soulignent l’importance de ces enjeux pour de nombreux acteurs, et la possibilité de dégager un consensus face aux actions à mettre en œuvre par ces acteurs. Cette vision consensuelle rassemblée dans ce livre blanc sera dévoilée lors du prochain congrès de l’ACFAS.

EDI WORKSHOP (19 décembre)

Diversité, équité et inclusion : comment travailler pour un environnement académique plus juste ?

Nous utilisons la biodiversité comme indice de la santé environnementale, mais dans les différents domaines de la science de la biodiversité, l’équité et l’inclusion font toujours défaut. Au cours de cet atelier, nous discuterons des défis que nous devons relever pour faire du milieu universitaire un environnement plus sain et plus équitable à mesure qu’il devient plus inclusif pour les groupes sous-représentés. Tous les participants sont invités à partager leurs réflexions tout au long de l’atelier, ainsi que ce qu’ils attendent de la politique de diversité du CSBQ, qui fait actuellement l’objet d’un comité étudiant.

Le programme

Inscription

 

 

Fees Summary (add 30% after December 9)
Registrant type Workshop (Dec 18) Symposium (Dec 19-20) Workshop and Symposium
Private sector and governmental $125 $150 $275
QCBS researcher $100 $100 $200
Non-QCBS researcher $125 $150 $275
QCBS student or postdoc $30 $80 $110
Non-QCBS graduate student or postdoc $50 $125 $175
Nonprofit organization $125 $125 $250
Undergraduate or CEGEP student $25 $50 $75
Invited $0 $0 $0

POLITIQUE DE REMBOURSEMENT

Les participants annulant leur participation avant le 26 novembre, inclusivement, recevront un remboursement intégral de leurs frais d’enregistrement.

Les remboursements seront effectués sur la carte bancaire utilisée lors de l’enregistrement.

Toutes les annulations et les demandes de remboursement doivent être envoyées par courriel (Philippe Auzel)

Aucun remboursement ne sera effectué pour les annulations reçues après le 26 novembre 2019.

Conférencier invité

Claire Kremen

Claire Kremen

Biologiste de la conservation, Professeur

Dr.Claire Kremen a obtenu un baccalauréat en biologie de l’Université Stanford en 1982 et un doctorat en zoologie de l’Université Duke en 1987. Elle est maintenant biologiste et professeure à Berkeley, à l’Université de Californie.

En tant que biologiste de la conservation, elle se consacre à la prévention et à l’inversion de la perte de biodiversité, en mettant au point des systèmes qui ont eu un grand impact sur la protection de la biodiversité. Avec son groupe de laboratoire, elle conçoit le projet autour d’un problème appliqué spécifique, le recherche et le résout, visant à tirer des principes généralisés de ces applications pour mieux protéger l’environnement en danger.

Panels

Biodiversité et analyses quantitative: état des lieux 

Conférenciers:

PIERRE LEGENDRE

Professeur titulaire
Université de Montréal
Département de sciences biologiques

Développements récents des analyses de données en écologie des communautés

TIMOTHÉE POISOT

Professeur adjoint
Université de Montréal
Département de sciences biologiques

 

LAURA POLLOCK

Assistant Professor
Laboratoire de biodiversité quantitative
Departement de sciences biologique
Université McGill

 

Exposition d’art au colloque du CSBQ 2019

Pour son colloque de 2019, le CSBQ célèbrera la fibre artistique de ses membres en accueillant la toute première édition de l’exposition d’art du CSBQ!

Tous les membres, professeurs, professionnels de recherche et étudiants, sont invités à présenter leurs œuvres, quelle que soit la forme* . Peintures, dessins, graphismes et sculptures sont acceptés, en passant par littérature, poésie, musique, danse et théâtre. De toute évidence, l’objectif n’est pas d’exposer des œuvres professionnelles, mais plutôt de créer une opportunité unique de faire rayonner le mariage explosif de l’art et de la science.

Un vernissage ouvrira l’exposition, qui sera ensuite accessible tout au long du colloque afin de détendre vos méninges et de stimuler votre créativité.

À savoir
  • L’œuvre n’a pas besoin d’être reliée à votre sujet de recherche/profession. Du moment que vous travaillez en science, votre art sera teinté de votre bagage scientifique d’une manière ou d’une autre!
  • Pas besoin d’une formation en art pour participer!
  • Vous devez être en mesure d’apporter votre œuvre par vos propres moyens le 19 décembre au matin à Concordia.
  • En soumettant votre œuvre, vous acceptez que le CSBQ affiche potentiellement votre œuvre à des fins de promotion sur leurs plateformes web.
Pour soumettre une œuvre
  • Envoyer les détails de (canevas, dimensions, matériel nécessaire à l’exposition, etc.) et un aperçue de l’œuvre (photo) à eve.courtois@usherbrooke.ca avant le 1er décembre 2019.
  • Envoyer à la même adresse un court texte décrivant votre démarche artistique et comment elle est influencée par votre parcours scientifique, dans la langue de votre choix.

 

Le succès de cette première édition dépend de votre participation : Allez-y sans modération !

* Les œuvres photographiques seront réservées au traditionnel concours de photo.

Transport

Le John Molson School of Business est situé 1450 rue Guy, Montreal, QC H3H 0A1.

Plus de détails ici

Bourse de déplacement

Cette bourse est offerte aux membres du CSBQ qui doivent se déplacer pour venir au colloque et qui font une présentation.

Plus de détails ici

Concours photo

Nous cherchons des soumissions en lien avec vos recherches pour le concours photo du CSBQ. La date limite pour les soumissions est le 21 novembre 2019

Plus de détails ici

Un événement éco-responsable

Pour la sixième année consécutive. Nous avons besoin de votre aide pour cela! 

Nous n’utilisons plus de papier Plutôt que de nous concentrer sur les matériaux en papier, nous sommes passés au numérique pour le colloque du CSBQ. Toutes les informations sur le programme du symposium seront disponibles sur des écrans numériques in situ et sur le site web QCBS 2019 Symposium Sched (colloque.qcbs.ca?locale=fr.ca).  

Utilisez les transports en commun, si vous le pouvez Nous vous encourageons vivement à venir au colloque en utilisant les transports publics, au lieu d’utiliser votre propre voiture. Utiliser le transport en commun est un grand pas vers la réduction de l’empreinte carbone de vos déplacements! Vous pouvez utiliser les liens suivants pour planifier vos déplacements lors du colloque: Google Maps, Société de transport de Montréal et Agence métropolitaine de transport. Si vous n’êtes pas en mesure d’utiliser les transports en commun, le covoiturage est une alternative intéressante! Nous nous engageons à compenser en double les émissions de CO2: faites en sorte de nous fournir les informations sur vos déplacements pour l’atelier et le colloque.  

Des aliments plus verts La plupart de nos aliments et boissons sont biologiques et produits localement! Cela signifie que ces producteurs d’ici évitent d’utiliser des engrais synthétiques ou des produits chimiques dérivés de combustibles fossiles. Tous les restants de nourriture seront remis à la Maison du Père.  

Gestion des déchets Notre objectif de déchet ultime par personne est de ne pas dépasser 5g/personne et si possible moins avec votre aide. Tous les tasses et les ustensiles présents à l’événement seront composables. Nous avons aussi un programme de compostage pour tous les déchets alimentaires! Grâce à cette action, nous réduisons la quantité de déchets qui se retrouvent dans les sites d’enfouissement et réduisent les émissions de méthane, un puissant gaz à effet de serre. Pendant le symposium, assurez-vous de jeter vos déchets dans chacun des bacs appropriés: recyclage, compost et déchets d’enfouissement. Nous vous demandons de NE PAS apporter de déchets de l’extérieur de l’événement (en particulier les déchets d’enfouissement, comme les tasses jetables à café et les matériaux en polystyrène). Nous encourageons fortement que les participants apportent leur propre bouteille d’eau et tasse à café réutilisable pour l’événement.  

Réutilisation des porte-noms Nous réutiliserons toutes les cocardes d’identification dans les années à venir. S’il vous plaît, pensez à laisser le vôtre quand vous quitterez l’événement.