Méloée Prud'homme

Université de Montréal
M.Sc. candidate

Supervisor: Bernard Angers
Start: 2011-09-01
End: 2013-09-01

Project

Épigénétique et polymorphisme trophique de l'omble de fontaine
Face aux changements constants de l’environnement, les organismes sont munis d’une certaine flexibilité développementale conduisant à différents phénotypes. Cette plasticité phénotypique permet une acclimatation des performances en fonction de l’environnement. De tels changements peuvent être causés par des interactions entre l’environnement et les processus épigénétiques. Parmi ces processus, la méthylation de l’ADN permet de modifier l’expression des gènes sans toutefois affecter la séquence. Les ombles de fontaine (Salvelinus fontinalis) des lacs du Bouclier Canadien présentent ainsi certaines variations phénotypiques selon qu’elles se retrouvent en zone littorale ou pélagique. On retrouve ainsi deux morphes, soit un type spécialisé à un mode d’alimentation sur les proies benthiques et l’autre type spécialisé dans la capture de zooplancton. La réversibilité des caractères phénotypiques lors d’un changement d’habitat suggère que ce polymorphisme ne serait pas uniquement d’origine génétique. Puisque l’environnement peut modifier la méthylation de l’ADN et que la méthylation régule négativement l’expression des gènes, les patrons de méthylation des deux morphes devraient êtres différents. Un système expérimental d’alimentation servira à induire les changements développementaux associés au polymorphisme trophique et l’analyse de ces patrons permettra de mettre à jour si des processus épigénétiques sont associés au polymorphisme trophique des ombles de fontaine.