Série de Conférences en Écologie Microbienne - Microbial Ecology Seminar Series

Êtes-vous un•e passionné•e d’écologie microbienne ne se sentant pas représenté•e par les séminaires de votre département ? Aimeriez-vous faire la rencontre de gens de votre domaine en assistant à des conférences sur le sujet à Montréal ? Voici une nouvelle initiative menée par des étudiant•es-chercheur•es du CSBQ qui vise à donner de la visibilité aux scientifiques locaux et internationaux de tout acabit en écologie microbienne. Une conférence par mois aura lieu dans une des universités affiliées (UdeM, UQÀM, McGill, Concordia et INRS) d’Octobre 2018 à Mars 2019. Toutes les conférences sont gratuites et ouvertes à tous, avec rafraîchissement et collation inclus!

Toutes les conférences seront données en ANGLAIS

Veuillez voir les descriptions ci-dessous et si un sujet vous intéresse, vous pouvez remplir la feuille d’inscription associée à chaque conférence !

Are you a microbial ecologist who feels left out by your department seminars? Would you like to meet more researchers from your field by attending microbial ecology talks in Montreal? A new initiative led by QCBS students offers you a series of seminars on microbial ecology in Montreal (UdeM, UQÀM, McGill, Concordia and INRS), every month, from October 2018 to March 2019. All conferences are free and open to all, refreshments included!

All conferences will be given in ENGLISH

Please see the details below and if any topic sparks your interest, fill-in the registration form associated with each conference!

Questions? Vous pouvez contacter un des membres du comité organisateur:

Questions? You can contact one member of our organizing committee:

Anne de la Porte, INRS
Arthi Ramachandran, Concordia
Charlotte Giard-Laliberté, INRS
Mona Parizadeh, UQÀM
Naíla Barbosa da Costa, UdeM
Ruth Schmidt, INRS
Sara Correa Garcia, INRS
Sarah Piché-Choquette, INRS
Steven Sutcliffe, McGill

Nos universités se situent sur des terres ayant longtemps servies de lieu de rassemblement et d'échange pour les peuples Autochtones incluant les nations Haudenosaunee et Anishinabeg et aujourd'hui nous honorons, reconnaissons et respectons ces nations comme les gardiens des terres sur lesquelles nous sommes aujourd'hui.

Our universities are located on land which has long served as a site of meeting and exchange amongst Indigenous people, including the Haudenosaunee and Anishinabeg nations and now we honour, recognize and respect these nations as the traditional stewards of the lands and waters on which we stand today.

Horaire résumé - Schedule summary

Date Conférenciers
Speakers
Expertise FR Expertise EN Lieu
Location
18-10-2018
12PM
Erin Bertrand Océanographie microbienne et protéomiques Microbial oceanography and proteomics McGill University
16-11-2018
2PM
Catherine GirardVirologie environnementale en Arctique et écotoxicologieArctic environmental virology and ecotoxicologyUdeM
6-12-2018
2h30PM
Isabelle Laforest-Lapointe Écologie, bioinformatique, interaction hôte- microbesEcology, bioinformatics and host-microbe associationsUQÀM
31-01-2019
2PM
Josh Neufeld Diversité des écosystèmes terrestres et aquatiques, cycle de l’azoteDiversity in terrestrial and aquatic ecosystems & the nitrogen cycle INRS-IAF
28-02-2019
12PM
Alexandro ReyesMicrobiote intestinalGut microbiota McGill
28-03-2019
2PM
Stefan BertilssonCycle biogéochimique du carboneBiogeochemical cycling of carbon Concordia

Horaire détaillé -Detailed schedule

Erin Bertrand

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

La Professeure Erin Bertrand a reçu un baccalauréat en Chimie et Environnement du Bates College en 2005. Elle a par la suite complété son doctorat avec le Professeur Mak A. Saito via un programme conjoint entre le MIT (Massachusetts Institute of Technology) et le WHOI (Woods Hole Oceanographic Institution) en 2012, où elle a étudié comment les microorganismes marins produisent, acquièrent et utilisent la vitamine B12. Elle a par la suite poursuivi ses recherches en écologie microbienne marine à la Scripps Institution of Oceanography et au J. Craig Venter Institute. En 2015, son parcours l’a mené à Halifax, Canada, où elle est devenue professeure de microbiologie et d’océanographie à l’Université Dalhousie. Ses recherches portent sur la protéomique microbienne et la biogéochimie des éléments traces en milieu marin. Elle détient actuellement la Chaire de Recherche du Canada CRSNG Niveau II en Protéomique Microbienne Marine et a reçu de nombreux prix pour la qualité exceptionnelle de ses recherches.

Laboratoire Bertrand

La conférence aura lieu le 18 Octobre 2018 à midi, dans la salle de Conférence Karp (501) du centre de recherche Goodman sur le cancer (Édifice Bellini) de l'université McGill.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire ici

Professor Erin Bertrand received her B.Sc. in Chemistry and Environmental studies from Bates College in 2005. She then completed her PhD with Professor Mak A. Saito through a joint program between the MIT (Massachusetts Institute of Technology) and WHOI (Woods Hole Oceanographic Institution) in 2012, where she studied how marine microbes produce, acquire and use vitamin B12. She then pursued her research on marine microbial ecology at the Scripps Institution of Oceanography and the J. Craig Venter Institute. In 2015, she moved to Halifax, Canada, and became a professor of microbiology and oceanography at the Dalhousie University. Her research focuses on marine microbial proteomics and trace nutrient biogeochemistry. She currently holds the NSERC Tier II Canada Research Chair in Marine Microbial Proteomics and has received several awards for her outstanding research.

Bertrand Lab

Conference on October 18th at noon in Karp Conference Room 501 from the Bellini (Goodman Cancer Research) Centre of McGill University

The event is free, open to all and refreshments are included !

Please register

Catherine Girard

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

Catherine Girard a obtenu son baccalauréat à l’Université de Montréal en 2011 et son doctorat à la même université en 2017. Pendant cette période, elle a étudié le cycle photochimique du mercure dans des étangs thermokarst de l’Arctique ainsi que l’impact de la diète alimentaire à teneur élevée en mercure sur le microbiote intestinal de la communauté Inuit. Son domaine d’expertise est l’écotoxicologie, particulièrement dans le contexte du microbiote intestinal et de la biodisponibilité du mercure. Elle effectue maintenant un stage postdoctoral dans le laboratoire de découverte et d’écologie virale d’Alex Culley de l’Université Laval à Québec. Elle s’intéresse à la diversité virale en Arctique et à son implication tant au niveau environnemental qu’au niveau de la santé humaine. Elle porte aussi un intérêt marqué pour la communication scientifique, la vulgarisation et la représentation de la diversité dans les sciences. Elle est co-fondatrice du groupe de travail Women in Science de l’Université de Montréal et a gagné en 2017 le deuxième prix de la compétition “Ma thèse en 180 secondes” au niveau national.

Site Personnel

La conférence aura lieu le 16 Novembre 2018 à 2PM à l'Udem dans la salle D201 du pavillon Marie Victorin.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Veuillez-vous inscrire ici

Catherine Girard is currently a post-doc researcher in the Department of Biochemistry, Microbiology and Bioinformatics, at Laval University, in Quebec. She received her BSc from University of Montreal, in 2011, and completed her PhD at the same university in 2017. During this period, she studied the photochemical cycling of mercury in thermokarst thaw ponds in the Arctic, as well as the fate of food-borne mercury in the diet of the Inuit and interactions with the gut microbiome, becoming an expert in ecotoxicology, gut microbiome and mercury bioaccessibility. She is now working in the Viral Discovery and Ecology Lab, headed by Prof. Alex Culley, where she is interested in the diversity of environmental viruses in the Arctic. Her work focuses on the North at the intersection of environmental studies and human health. She is engaged in science communication, outreach as well as issues of diversity representation in STEM. She is the co-founder of Women in Science working group at the University of Montreal, and she won the second-place prize at national-wide competition “My thesis in 180 seconds” in 2017.

Personal Website

Conference on November 16th at 2PM at UdeM in room D201 of the Marie Victorin building.

The event is free, open to all and refreshments are included !

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Please register here

Isabelle Laforest-Lapointe

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

Dr. Laforest-Lapointe est une chercheure postdoctorale spécialisée en écologie microbienne, en écologie des communautés, en bioinformatique et en biostatistiques. Elle s’est vu attribuer la bourse pour stage postdoctorale de l’Hôpital et Institut de Recherche pour enfant de l’Alberta (ACHRI) ainsi que la bourse pour stage postdoctorale de l’école de médecine Cumming en 2017 et 2018. Elle a obtenu son doctorat de l’Université du Québec à Montréal (UQÀM), avec une mention d’excellence ainsi que le prix pour la meilleure recherche étudiante en 2016. Elle a aussi été nommé dans le top 10 des plus grandes découvertes scientifiques de Québec Science en 2017 pour sa recherche sur les interactions plantes-microbes, dont une partie fut publiée dans la prestigieuse revue Nature. Elle possède aussi une maîtrise en écologie et gestion de la biodiversité de l’Université Autonome de Barcelone (2010-11) et a aussi complété tous les cours de la maîtrise en statistique de la polytechnique de la Catalogne. Elle s’intéresse autant à l’étude des interactions hôte-microbes au travers de divers modèles et sous l’angle de l’écologie fonctionnelle et de l’écologie des communautés. Elle est aussi instructrice en programmation et en analyse de données depuis 2014.

Site Personnel

La conférence aura lieu le 6 Décembre 2018 à 2h30PM à l'UQÀM, le numéro de salle sera affiché sous peu.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Le lien sera bientôt affiché

Dr. Laforest-Lapointe is a postdoctoral fellow specialized in microbial ecology, community ecology, bioinformatics, and biostatistics. She was awarded the Alberta Children's Hospital Research Institute Postdoctoral Fellowship Excellence Award as well as the Cumming School of Medicine Postdoctoral Scholarship in 2017 and in 2018. She holds a Ph.D. in Biology (2012-2017) from the Université du Québec à Montréal (UQAM) for which she obtained a mention of excellence as well as the award for best student research in 2016 at UQAM. She was selected to be part of the Top Ten Best Scientific Discoveries by Quebec Science in 2017 for her research on plant-microbe interactions, which was published in the prestigious journal Nature. She also holds a Master in Ecology and Diversity Management (2010-2011) from the Universitat Autonoma de Barcelona and completed all the class training of a Master in Statistics from the Polytecnica de Catalunya (2011-2012). Her interests range from host-microbe interactions to statistics, from a functional ecology and a community dynamics perspective. She is also a Software Carpentry and Data Carpentry instructor since 2014.

Personal Website

Conference on December 6th at 2h30PM in UQÀM, room details TBA

The event is free, open to all and refreshments are included !

Please register:

Link will be posted soon

Josh Neufeld

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

Le professeur Josh D. Neufeld a reçu son baccalauréat au Campus Macdonald de l’Université McGill en 1998, suivi d’une maîtrise avec Fred Archibald (Pulp and Paper Research Institute – PAPRICAN, et Université McGill) en 2000, où il a étudié le cyclage de l’azote au sein du système de traitement des eaux de l’industrie de pâtes et papiers. Il a par la suite joint le groupe de Bill Mohn à l’Université de la Colombie-Britannique, où il a étudié l’écologie microbienne du sol et a obtenu son doctorat en 2005. Le Professeur Neufeld a ensuite quitté le Canada pour un stage postdoctoral à l’Université de Warwick au Royaume-Uni, où il a étudié les méthylotrophes à l’aide de la technique de « Stable Isotope Probing » avec le Professeur Colin Murell. Il a par la suite joint les rangs de l’Université de Waterloo en 2007 au sein du département de Biologie et a récemment été promu professeur titulaire. Ses recherches traitent de la diversité microbienne, des liens entre fonction et phylogénie parmi les cycles du carbone et de l’azote et du développement de méthodes liées à la bioinformatique et à la métagénomique. La recherche du labo Neufeld est très diversifiée, mais celle-ci a une thématique commune, couvrant les microbiomes terrestres, d’eau douce, d’eau usée et même du microbiome cutané des mammifères. Le Professeur Neufeld a gagné de nombreux prix pour la qualité de son enseignement ainsi que pour ses exploits en recherche.

Laboratoire Neufeld

La conférence aura lieu le 31 Janvier 2019 à 2PM, les détails du lieu seront affichés sous peu.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Le lien sera bientôt affiché

Professor Josh D. Neufeld received his BSc from Macdonald Campus of McGill University in 1998, followed by a MSc with Fred Archibald (Pulp and Paper Research Institute – PAPRICAN, and McGill University) in 2000, where he studied nitrogen cycling within pulp and paper wastewater treatment systems. He then joined Bill Mohn’s group at the University of British Columbia where he studied soil microbial ecology and obtained his PhD in 2005. Professor Neufeld left Canada for a postdoctoral fellowship at the University of Warwick in the United Kingdom, where he studied methylotrophs using stable isotope probing with Professor Colin Murell. He joined the Department of Biology at the University of Waterloo in 2007 and was recently promoted to Full Professor. His research focuses on microbial diversity, the links between function and phylogeny within the carbon and nitrogen cycles, and method development related to both bioinformatics and metagenomics. Research in the Neufeld lab is diverse yet thematically linked, spanning terrestrial, freshwaters, wastewater, and even the mammalian skin microbiome. Professor Neufeld has also won several awards for teaching excellence as well as for his microbiology research achievements

Neufeld Lab

Conference on January 31st at 2PM, location TBA

The event is free, open to all and refreshments are included !

Please register:

Link will be posted soon

Alejandro Reyes

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

Alejandro Reyes a obtenu son doctorat en biologie des systèmes et en bio-informatique dans le laboratoire du professeur John L. Gordon à l’école de médecine de l’Université de Washington à St-Louis, où il a publié des travaux fondamentaux sur les bactériophages du microbiote intestinal humain, dont son article dans Nature intitulé « Metagenomic analysis of viruses in the fecal microbiota of monozygotic twins and their mothers ». Il est actuellement professeur associé à la Universidad de los Andes en Colombie, professeur adjoint à l’Université de Washington à St-Louis et directeur de recherche du groupe tandem Max Planck en bioinformatique à la Universidad de los Andes. Ses recherches se concentrent sur l’usage de bioinformatique afin de développer des outils omiques (e.g. génomique, transcriptomique, métabolomique) permettant de caractériser les communautés microbiennes ainsi que leurs interactions avec l’environnement.

Page Institutionnelle

La conférence aura lieu le 28 Février 2019 à 12PM (midi) à McGill, le numéro de salle sera affiché sous peu.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Le lien sera bientôt affiché

Alejandro Reyes got his PhD in Computational and Systems Biology from the Gordon Lab at Washington University School of Medicine in St. Louis, where he published foundational research on bacteriophages in the human gut microbiota, such as his Nature paper “Metagenomic analysis of viruses in the fecal microbiota of monozygotic twins and their mothers”. He is currently an Associate professor at Universidad de los Andes in Colombia, adjunct Assistant professor at Washington University in Saint Louis and the Max Planck tandem group leader in Computational Biology, at Universidad de los Andes. His research focus on using computational biology to develop -omics tools (genomic, transcriptomic, metabolomic, etc.) for the characterization of microbial communities and their interactions with the environment.

Institutional page

Conference on February 28th at 12PM (noon)at McGill University, details on the location TBA

The event is free, open to all and refreshments are included !

Please register:

Link will be posted soon

Stefan Bertilsson

Click to display ⇲

Click to hide ⇱

Click to hide ⇱

Le Dr Stefan Bertilsson est chercheur en biogéochimie et en écologie microbienne. Il a obtenu son doctorat au département d’Études Environnementales et Aquatiques de l’Université de Linköping en Suède suite à ses travaux sur l’impact des altérations photochimiques de la matière organique dissoute sur les bactéries hétérotrophes et le cycle du carbone lacustres. Le Dr Bertilsson a ensuite quitté la Suède pour poursuivre un stage postdoctoral en Environnement et Développement durable au MIT (Massachusetts Institute of Technology) en tant que récipiendaire de la bourse de la fondation Knut & Alice Wallenberg. Pendant ce stage, il a développé et appliqué des outils moléculaires afin d’étudier le fonctionnement de communautés microbiennes complexes. Il est actuellement professeur en biologie au département d’Écologie et de Génétique à l’Université d’Uppsala en Suède. Il agit aussi à titre de directeur du centre SciLifeLab Microbial Single Cell Genomics et travail à temps partiel comme directeur pour le SITES (Swedish Infrastructure for Ecosystem Science). Ses recherches ciblent la manière dont les microorganismes influencent le cycle biogéochimique du carbone et d’autres éléments associés, ainsi que la manière dont la composition et la fonction des communautés microbiennes sont affectées par divers facteurs environnementaux.

Laboratoire Scilife

La conférence aura lieu en 28 Mars 2019 à 2PM à Concordia, les détails de la location seront affichés sous peu.

L'événement est gratuit, ouvert à tous, et les rafraîchissements sont inclus!

Veuillez-vous inscrire en cliquant sur le lien ci-dessous:

Le lien sera bientôt affiché

Dr. Stefan Bertilsson engages in biogeochemical and microbial ecology research. He obtained his PhD from the Dept of Water and Environmental Studies at Linköping University in Sweden, studying the impact of photochemical alterations of dissolved organic matter on heterotrophic bacteria and carbon cycling in lakes. Dr. Bertilsson left Sweden to pursue his postdoctoral studies in Environment and Sustainability at the Massachusetts Institute of Technology as a K&A Wallenberg Fellow. During this time he developed and applied molecular tools to study the functioning of complex microbial communities. He is currently a Professor of Biology at the Department of Ecology and Genetics at Uppsala University. He is also the Director for the SciLifeLab Microbial Single Cell Genomics Facility and works halftime as Director for the Swedish Infrastructure for Ecosystem Science (SITES). His research focuses on how microorganisms influence the biogeochemical cycling of carbon and associated elements and how the composition and function of microbial communities are controlled by environmental factors.

Scilife Lab

Conference on March 28th at 2PM at Concordia University, details on the location TBA

Please register:

Link will be posted soon