Yasmine SERME

Université de Sherbrooke
Ph.D. candidate

Supervisor: Alan Cohen
Takser, Larissa
Start: 2013-10-01
End: 2016-08-26

Project

Exposition aux ignifuges bromés, perturbateurs thyroïdiens d’origine environnementale, et développement cérébral chez les enfants de la cohorte GESTE.
Nombreux contaminants environnementaux, provenant des plastiques, sont des produits de synthèse avec des propriétés de perturbateurs endocriniens. Il s’avère que le statut thyroïdien est très influençable par ces contaminants circulant dans le sang (comme les polychlorobiphényles- BPCs). Mon projet cible les produits ignifuges, dont l’usage, la production et la variété n’a cessé de croître ces 20 dernières années sans aucune étude d’innocuité faite au préalable. Les polybromo-diphényls éthers (PBDEs) sont contenus dans des produits du quotidien (ordinateurs et appareils électroniques, fauteuils, tapis, etc). Ils ont une structure similaire aux hormones thyroïdiennes. Leurs concentrations chez l’homme sont en croissance constante depuis 20 ans, et celles des Américains et des Canadiens sont les plus élevées au monde . Malgré de nombreuses études expérimentales démontrant une diminution des niveaux d’hormones thyroïdiennes circulantes par les PBDEs et les effets neurotoxiques tels que l’hyperactivité, il n’existe que très peu d’études qui démontrent les effets chez l’humain. GESTE est la première étude populationnelle dans laquelle on trouve une association entre les PBDEs dans le sang de la mère et la diminution de la thyroxine dans le sang du cordon. Notre laboratoire a déjà démontré les effets neurotoxiques (hyperactivité et diminution d’intéractions sociales) chez les rongeurs exposés aux PBDEs aux doses similaires à celles de l’homme. Le mécanisme de cette neurotoxicité serait lié à la diminution des niveaux d’hormones thyroïdiennes induite par l’exposition maternelle/fœtale aux PBDEs, sachant que les hormones thyroïdiennes sont essentielles au développement cérébral de l'embryon. Hypothèse : chez l’enfant en développement, l’exposition prénatale aux PBDEs provoque des troubles neurocomportementaux (ex : hyperactivité, le déficit de l'attention) à cause de leur effet sur le statut thyroïdien in utero. Objectifs spécifiques: 1) Examiner l'association entre l’exposition prénatale aux PBDEs et les scores des tests cognitifs, moteurs et comportementaux à l’âge de 6 ans. 2) Déterminer si l’association entre les PBDEs et les scores neurocomportementaux pourrait être expliquée par la diminution des hormones thyroïdiennes, la thyroxine en particulier, observée à la naissance. Méthode La cohorte prospective GESTE (Grossesse et Enfant en Santé : Etude sur la Thyroïde et l’Environnement), regroupe 800 grossesses. Les critères d’inclusion étaient l’âge (>18 ans) et l’absence de pathologie thyroïdienne ou de prise de synthroïde. Au recrutement et/ou à l’accouchement, nous avons obtenu les échantillons de la mère et du cordon. Les enfants ont été suivis à l’âge de 2 ans en utilisant un questionnaire « Inventaire du Développement de l’Enfant » (adaptation française du Child Developpement Inventory d’Ireton)9 adressé aux parents. J’envisage de mettre en place le suivi individuel de chaque enfant à l’âge de 6 ans. Mesures d’exposition : Les PBDEs ont été mesuré par chromatographie gazeuse couplée à la spectrométrie de masse (méthode de Covaci et Voorspel8). Les hormones thyroïdiennes ont été déterminées par dosage immunologique (TSH, T3 et T4 libres) ou radio-immunologique (TT3 et TT4). Mesures d’effet : A 6 ans (2014-2016) les enfants passeront des tests standardisés évaluant le contrôle de la motricité fine, l’attention/impulsivité, les capacités d’apprentissage et le quotien intellectuel (extraits de la 4ème édition des tests de Wechsler, le NEPSY II et le Test d'évaluation de l'attention chez l'enfant). Facteurs confondants potentiels et co-facteurs: âge gestationnel à la naissance, tabagisme et QI des parents, revenus du ménage, autres contaminants affectant la fonction thyroïdienne (mercure, BPCs) et micro éléments essentiels au fonctionnement cérébral et thyroïdien (sélénium, iode). Analyses statistiques : Les scores obtenus en évaluation psychologique à 6 ans seront introduits dans des modèles de régressions multiples (linéaire, non linéaire et logistique) comme variables dépendantes. Les concentrations des PBDE et les co-facteurs seront introduites comme variables indépendantes fixes. Les corrélations entre les hormones thyroïdiennes et les scores psychomoteurs seront examinées. Par la suite, je vais introduire les hormones dans les modèles de régression finaux et examiner si la relation scores-PBDE est médiée ou non par les hormones. Niveau d’avancement et Résultats attendus: Depuis Septembre 2013 (début du Doctorat), j’ai fait l’analyse de la base de données incluant celles obtenus à 2 ans. A 2 ans, 26% des enfants de GESTE avaient un score au dessous du seuil de 90 (risque élevé d'atteinte du développement psychomoteur), ce qui est représentatif de ce que l’on observe au Québec et en Amérique du Nord. Je suis également en train de rédiger un article sur les PBDEs et le poids à la naissance. Le protocole de suivi des enfants a été approuvé par Comité Éthique du CHUS et le receuil des données a débuté en Mai 2014.