QCBS Working Groups

Working Group 20

Prédire l'architecture de la biodiversité

L'étude de la biodiversité concerne d'abord la distribution dans l'espace et dans le temps des organismes. Mais la biodiversité est davantage qu'une liste d'espèce, il s'agit également de l'ensemble des interactions entre espèces ainsi que les processus écosystémiques qui s'en suivent. Un des défi actuel en écologie des changements globaux est d'anticiper le ré-assemblage des communautés. De nombreuses méthodes ont été proposées dans les dernières années, notamment par les membres de ce groupe de travail, pour reconstruire l'architecture de la biodiversité à partir d'information secondaire, telle que les traits fonctionnels, la phylogénie et les données de distribution. Ces approches sont nécessaires pour inférer la grande diversité d'interactions qui existe, mais surtout pour anticiper les interactions susceptibles d'émerger lors de rencontre entre organismes qui ne co-occurrent pas en ce moment. L'objectif principal de ce groupe de travail est de synthétiser ces méthodes, d'identifier leurs forces et faiblesses et de les comparer quantitativement. Nous souhaitons également développer des outils (packages) ainsi qu'un jeu de données d'étalonnage afin de faciliter leur utilisation et le développement de nouvelles méthodes. Pour ce faire, nous avons regroupé une équipe principalement constituée d'étudiants et de stagiaires postdoc qui utilisent ou développent ces méthodes. Ils seront accompagnés par quatre chercheur, avec une expérience considérable en écologie numérique, fonctionnelle et des interactions.

Members

Dominique Gravel (Université de Sherbrooke), Timothée Poisot (Université de Montréal),

Progress

Title Event Number of Participants Date

Literature