Geneviève Layton-Cartier

Concordia University
Candidat M.Sc.

superviseur(e): Monica Mulrennan
Début: 2009-09-01
Fin: 2014-11-15
Page personnelle

Projet

La Gouvernance des aires marine protégées au Québec
L’objectif de cette étude est d’effectuer une analyse comparative de quatre initiatives d’aire marines protégée (AMP) au Québec (Parc marin du Saguenay St-Laurent, Péninsule de Manicouagan, Îles-de-la-Madeleine et Tawich) en fonction de leur structure de gouvernance, des relations entre les diverses parties prenantes et des défis et réussites ayant marqué la planification. Des entrevues ont été menées avec des participants de diverses catégories impliquées dans la planification des AMP au Québec de manière à faire ressortir l’expérience de différents groupes. Le but est de dégager des idées et des recommandations pour des projets d’AMP actuels, dont certains sont bloqués depuis de nombreuses années, et pour de futurs projets d’AMP au Québec. Le sujet visé par ce projet de recherche est opportun compte tenu des progrès limités que le Canada a faits dans la mise en place d’un réseau d’AMP, malgré l’engagement qu’il a pris à cet égard en vertu de la Convention sur la diversité biologique, de l’évolution très lente des projets d’AMP au Québec au cours des 15 dernières années et de la sensibilisation, à l’échelle internationale, au rôle crucial des communautés locales et autochtones dans la planification et la gestion des aires protégées.

Mots-clés

marine policy, social networks, marine protected areas, multi-stakeholder planning, integrated coastal and marine management, ecosystem-based management, ecosystem services, Conservation