QCBS Students

Marc-André Guertin

Université du Québec à Montréal
Ph.D. candidate

Supervisor: Jérôme Dupras
Start: 2017-01-01


Project
AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE ET SYSTÈMES SOCIOÉCOLOGIQUES : ENJEUX DE FORMATION DES DÉCIDEURS LOCAUX (Préliminaire)
La biodiversité à l’échelle de la planète s’érode et notre capacité à gérer cet enjeu à l’aide d’un meilleur aménagement du territoire ne semble pas donner de résultats probants. Depuis la ratification de la Convention sur la diversité biologique en 1993, le Québec s’est engagé dans des politiques publiques dans le but de faire face à ces enjeux socioécologiques ainsi que pour s’adapter à la diminution des biens et services rendus par les écosystèmes. Or la recherche sur les systèmes socioécologiques, la prise de décision en aménagement du territoire ainsi que la formation des décideurs locaux reste à cet effet fragmentaire. Ce projet de recherche a pour objet d’explorer les besoins de formation des décideurs locaux en matière de gestion de systèmes socioécologiques pour favoriser un aménagement plus approprié des territoires municipaux. Le projet vise trois objectifs principaux. 1) Caractériser les savoirs et compétences des décideurs locaux en matière de gestion des systèmes socioécologiques ; en particulier, analyser leurs représentations de la diversité biologique, des services écosystémiques, de l’aménagement du territoire et du cadre légal au Québec. 2) Recenser et caractériser les programmes, forums, réseaux, guides et formations offertes actuellement (en contexte formel, informel et non formel) aux décideurs locaux concernant cet aspect de la gouvernance municipale ; 3) Dans une dynamique de coproduction de savoirs avec des décideurs locaux, proposer les principales composantes d’un programme de formation (contenus, approches, stratégies et modalités) à partir de la situation actuelle (objectifs 1 et 2). La méthodologie proposée, est celle d’une recherche-développement et comporte quatre étapes : 1) une enquête auprès des élus sous forme d’entrevues individuelles (15) et de groupes de discussion (3) ; 2) un recensement critique des programmes apparentés de formation des décideurs locaux; 3) l’élaboration collaborative - sous forme d’ateliers - d’un programme de formation axé sur une dynamique de coproduction de savoirs, avec une équipe d’élus (contenus, approches, stratégies et modalités de formation) ; 4) Une validation auprès d’experts de différents champs de formation concernés, sous forme d’entrevues.