QCBS Students

Liliana Quiza

INRS-Institut Armand-Frappier
Ph.D. candidate

Supervisor: Etienne Yergeau
Marc St-Arnaud
Start: 2016-05-02
End: 2020-12-18


Project
Interactions bénéfiques plante- microbione dans la rhizosphère du blé
Les récents progrès en technologies « omics » nous ont permis de parvenir à une compréhension sans précédent des nombreuses incidences sur la santé des interactions entre les humains et le microbiome humain. La porte est maintenant ouverte à caractériser globalement un autre élément crucial de la biosphère: le microbiome des plantes. Les plantes sont responsables de la plupart de la production primaire dans les environnements terrestres, et sont des éléments essentiels des systèmes de production alimentaire. Le microbiome des plantes peut à la fois améliorer ou compromettre la santé des plantes, et la modification de l'équilibre de cet ensemble (plante-microbiome) a des énormes implications pour la production alimentaire. Les microbes bénéfiques peuvent augmenter la disponibilité des nutriments, promouvoir la croissance de la plante, supprimer des agents pathogènes et ils peuvent aider les plantes à résister à la chaleur et à la sécheresse. Même si on sait depuis des décennies que le microbiome des plantes est un élément clé pour sa propre santé, nous commençons juste à produire une compréhension au niveau du système de celui-ci. Les communautés microbiennes du sol sont une source riche de diversité fonctionnelle avec plasticité démontrée. Une meilleure compréhension du microbiome des plantes, permettra de concevoir ou modifier ce microbiome pour promouvoir les taxons microbiens bénéfiques particuliers, ses fonctions et activités. Par conséquent, à l'aide de l'une des plus importantes cultures canadiennes, le blé (Triticum aestivum), comme plante modèlele, l’objectifs de mon projet de recherche est d’utiliser technologies « omiques » et l'analyse de données à grande échelle pour comprendre les interactions entre les plantes et leur microbiome ce qui servira à plus long terme exploiter cette relation unique de concevoir le microbiome des plantes et générer des solutions concrètes à des problèmes tels que la production alimentaire, la pollution des sols et le réchauffement climatique.

Publications
1- Towards the development of multifunctional molecular indicators combining soil biogeochemical and microbiological variables to predict the ecological integrity of silvicultural practices
Peck, Vincent, Liliana Quiza, Jean-Philippe Buffet, Mondher Khdhiri, Audrey-Anne Durand, Alain Paquette, Nelson Thiffault, Christian Messier, Nadyre Beaulieu, Claude Guertin, Philippe Constant
2016 Microbial Biotechnology

2- Land-use influences the distribution and activity of high affinity CO-oxidizing bacteria associated to type I-coxL genotype in soil
Quiza, Liliana, Isabelle Lalonde, Claude Guertin, Philippe Constant
2014 Frontiers in Microbiology

3- Soil carbon content and relative abundance of high affinity H2-oxidizing bacteria predict atmospheric H2 soil uptake activity better than soil microbial community composition
Khdhiri, Mondher, Laura Hesse, Maria Elena Popa, Liliana Quiza, Isabelle Lalonde, Laura K. Meredith, Thomas Röckmann, Philippe Constant
2015 Soil Biology and Biochemistry

4- Harnessing phytomicrobiome signaling for rhizosphere microbiome engineering
Quiza, Liliana, Marc St-Arnaud, Etienne Yergeau
2015 Frontiers in Plant Science