QCBS Students

Marie-Pierre Beauvais

Université de Montréal
Ph.D. candidate

Supervisor: Alain Cuerrier
Start: 2016-05-01
End: 2019-12-31


Project
Ethnobotanique et changements climatiques : étude comparative chez les Inuits du Nunatsiavut (Labrador) et du Nunavik (Québec)
Les études ethnobotaniques n’ont vu le jour que tout récemment dans le nord du Québec et du Labrador. L’érosion du savoir traditionnel se poursuit donc, alors que plusieurs communautés inuites n’ont pas encore participé à de telles études. En outre, les changements climatiques ont déjà des conséquences sérieuses sur la biodiversité des territoires inuits. Les changements observés (neige moins abondante, etc.) influencent notamment la distribution de la végétation arctique, et pourraient même affecter la composition chimique et, ultimement, la survie de certaines plantes médicinales ou alimentaires. Or, l’étude de l’impact des changements climatiques sur ces plantes demeure fragmentaire. Mon projet permettra donc d’apporter un éclairage nouveau sur l’incidence des modifications du climat sur la flore médicinale inuite et plus largement, sur les habitats nordiques, en plus de contribuer à documenter des savoirs ancestraux inuits. Mon projet de recherche vise ainsi d’une part à réaliser une étude ethnobotanique comparative entre les territoires inuits du Nunatsiavut et du Nunavik (entre autres Kangiqsualujjuaq/Ivujivik, Postville/Hopedale/ North West River), et d’autre part, à évaluer les impacts des changements climatiques sur la flore médicinale et les habitats de ces territoires. Plus précisément, les objectifs spécifiques sont i) de définir la pharmacopée des communautés inuites ciblées en identifiant les plantes médicinales et leurs usages et de cartographier les Cultural Keystone Places (CKP) et les Cultural Keystone Species (CKS) de leurs territoires, ii) d’identifier les principaux changements écologiques initiés par les changements climatiques sur les territoires du Nunatsiavut et du Nunavik et iii) d’évaluer l’impact des changements climatiques sur l’orpin rose, une plante comestible et médicinale d’importance pour les Inuits et particulièrement vulnérable aux modifications du climat.
Publications
1- Beta diversity declines while native plant species richness triples over 35years in a suburban protected area
Beauvais, Marie-Pierre, Stéphanie Pellerin, Claude Lavoie
2016 Biological Conservation