QCBS Students

Cindy Paquette

Université du Québec à Montréal
M.Sc. candidate

Supervisor: Beatrix Beisner
Start: 2014-09-01
End: 2016-12-01


Project
Effet du CO2 et du broutage par le zooplancton sur le maximum de chlorophylle en profondeur
Il est bien connu que plusieurs lacs tempérés du nord ont une stratification thermique estivale et que ce phénomène est associé à un maximum de chlorophylle en profondeur (DMC). Par conséquent, il a longtemps été supposé que la taille, la position et la persistance du DMC est principalement contrôlée par la structure physique de la colonne d'eau, incluant le gradient de densité de l'eau ainsi que l'opposition entre les gradients de lumière et de nutriments. Toutefois, de récentes évidences provenant de travaux du laboratoire du Dr. Beisner et d'autres chercheurs (ex. Pilati et Wurtsbaugh 2003) indiquent que le broutage du zooplancton peut être un facteur important dans le maintien de la stabilité de la formation des DMC. De plus, nos récentes expériences menées dans le lac Croche indiquent que le broutage du zooplancton, additionné à une augmentation du CO2 dissous (associé aux changements climatiques) peut engendrer une perte drastique du DMC. Nous proposons donc de tester l'effet du zooplancton sur les caractéristiques du DMC en faisant des expériences de manipulation en mésocosme. Nous ferons des manipulations en mésocosme dans lesquelles nous altérerons la communauté de zooplancton en ajoutant ou non des brouteurs de zooplancton de grande taille et où nous manipuleront les concentrations de CO2 dissous. Les réponses en productivité primaire, en diversité spécifique, en hétérogénéité spatiale ainsi que plusieurs autres facteurs environnementaux seront évaluées durant l'été 2015 et analysées avant mai 2016. Le but de ces recherches est d'acquérir une meilleure connaissance de la fonction des lacs dans une époque de changements climatiques, pour aider à leur protection.