QCBS Students

Simon Legault

Université de Montréal
Ph.D. candidate

Supervisor: Patrick M.A. James
Start: 2013-09-02
End: 2017-06-01


Project
Dynamique spatiale et dispersion relative de deux guêpes parasitoïdes attaquant la tordeuse des bourgeons de l’épinette
Une épidémie de tordeuse des bourgeons de l’épinette (Choristoneura fumiferana ; TBE) est en expansion au Québec. Les ennemis naturels peuvent diminuer sous certaines conditions la densité des populations de ce ravageur. Cependant, l’effet du contexte paysager sur la dynamique spatiale des ennemis naturels de la TBE est peu connu. L’objectif général de ma thèse de doctorat est d’analyser à l’échelle du paysage la dynamique spatiale de deux guêpes parasitoïdes de la tordeuse des bourgeons de l’épinette : Apanteles fumiferanae (Braconidae) et Glypta fumiferanae (Ichneumonidae). Selon notre hypothèse de travail, ces deux espèces coexistent dans le paysage grâce à un compromis de type compétition-colonisation. En juin 2014, nous avons estimé la densité des populations larvaires de TBE et leurs taux de parasitisme pour 41 sites répartis dans les différents secteurs défoliés au Québec. Dans un premier temps, par une approche d’écologie du paysage, nous tenterons de départager les effets de la densité locale des populations larvaires de TBE et de la structure du paysage sur l’abondance relative d’A. fumiferanae et de G. fumiferanae. Nous utiliserons des données d’occupation du territoire dérivés d’imagerie satellitaire pour calculer une série de métriques du paysage à différentes échelles spatiales. Des analyses en composante principales et des modèles de régression nous permettrons d’identifier l’échelle spatiale de réponse à l’hétérogénéité du paysage des taux de parasitisme pour chacune des espèces. Dans un deuxième temps, par approche de génétique du paysage, nous tenterons d’identifier l’effet de la structure du paysage sur le flux génique des populations d’A. fumiferanae et de G. fumiferanae. Nous séquencerons par génotypage 15 à 30 femelles de chaque espèce de parasitoïde pour chacun des sites afin d’identifier une série de nucléotides polymorphes uniques (SNPs). À partir de ces SNPs, nous calculerons des matrices de distances génétiques qui seront comparées aux matrices de résistances construites par des algorithmes de circuits à moindre coûts. Finalement, par une approche de modélisation spatiale, nous tenterons de prédire si une coexistence entre ces deux compétiteurs est possible à long terme sous différents scénarios d’aménagement du territoire par l’industrie sylvicole.

Publications
1- Seasonal Ecology and Thermal Constraints of Telenomus spp. (Hymenoptera: Scelionidae), Egg Parasitoids of the Hemlock Looper (Lepidoptera: Geometridae)
Legault, Simon, Christian Hébert, Julie Blais, Richard Berthiaume, Eric Bauce, Jacques Brodeur
2012 Environmental Entomology

2- Effects of seasonal variation in host quality and availability on parasitism by the egg parasitoidTelenomus coloradensis
Legault, Simon, Christian Hébert, Richard Berthiaume, Jacques Brodeur
2013 Entomologia Experimentalis et Applicata