Infrastructures mises en commun

Les membres du CSBQ ont accès à un ensemble unique d’infrastructures de haut calibre.

Nom Type – Université
 Musée d’Entomologie Lyman Collection biologique — Université McGill
Abrite la collection d’insectes et le laboratoire d’entomologie systématique de l’Université McGill. La collection contient 2.8 millions de spécimens d’insectes et autres arthropodes, constituant ainsi la deuxième plus grande collection d’insectes au Canada, et la plus grande collection d’insectes universitaire du pays.
 Musée Redpath Collection biologique — Université McGill
Un musée d’histoire naturelle affilié à l’Université McGill, contenant des collections paléontologique, géologique, zoologique et ethnologique, et qui dispose aussi de salles de classe. La recherche au musée est basée sur l’évolution; de l’étude de 3,5 milliards d’années d’histoire de la vie sur Terre, à l’observation des espèces et des systèmes contemporains.
 Centre sur la biodiversité de l’Université de Montréal Collection biologique et laboratoires — Université de Montréal
Fruit d’un partenariat entre l’Université de Montréal et le Jardin botanique de Montréal, il réunit dans un même lieu des collections de plantes, d’insectes et de champignons, des laboratoires à la fine pointe de la technologie, un réseau informatique évolutif sur la biodiversité, des salles d’enseignement pour les étudiants et une salle d’exposition pour le grand public.
Jardin botanique de Montréal Collection biologique — Université de Montréal
Grâce à sa collection de 22 000 espèces et cultivars de plantes, ses dix serres d’exposition, sa trentaine de jardins thématiques, son équipe de chercheurs et ses programmes d’animation, le Jardin botanique de Montréal se classe parmi les plus importants jardins botaniques du monde.
McGill University Herbarium  Collection biologique — Université McGill
L’herbier contient plus de 140,000 spécimens de plantes, qui documentent les activités de recherche du personnel et des étudiants de McGill au cours du siècle passé et qui servent comme source importante de matériel de recherche pour les biologistes.
 Base de données biologiques en ligne Bases de données biologiques — plusieurs
Le CSBQ a regroupé sur BAM! en une base de données en ligne les données de géolocalisation de 6062 articles scientifiques portant sur 2734 noms d’animaux. BAM! fait partie de Quebio, une ressource élargie sur l’inventaire des données de terrain en biodiversité. Des membres du CSBQ ont aussi mis en ligne VASCAN, une base de données complète des plantes vasculaires signalées au Canada, contenant 655 000 données.
 Serveurs de données du CSBQ Infrastructure informatique — Université McGill
Deux disques durs, d’une capacité de 2 téraoctets chacun, sont à la disponibilité des membres du CSBQ pour leur permettre d’entreposer leurs données.
 Grappe de calcul haute performance Infrastructure informatique et de calcul — UQAR
La grappe de calcul est dotée d’une capacité approximative de 6000 processeurs pour la réalisation de simulations et l’analyse de données.
Réserve naturelle Gault Station de recherche de terrain — Université McGill
La réserve est située à Mont st hilaire. La forêt ancestrale de la montagne contenant une grande diversité, sa riche histoire en recherche scientifique, sa proximité de Montréal, et la disponibilité de laboratoires et de logements sur le site font de la réserve naturelle Gault un lieu exceptionnel pour l’enseignement et la recherche universitaire.
McGill Arctic Research Station (M.A.R.S.) Station de recherche de terrain — Université McGill
MARS a été créé en 1960 à Expedition Fjord sur l’île d’Axel Heiberg. L’une des plus anciennes installations de recherche du Haut-Arctique canadien, elle peut accueillir douze personnes et donne accès à un glacier, à la calotte glaciaire et aux environnements polaires désertiques. La glaciologie, le changement climatique, l’hydrologie du pergélisol, la géologie, la géomorphologie, la limnologie, les analogues planétaires et la microbiologie figurent parmi les activités de recherche.
McGill Sub-Arctic Research Station (MSARS) Station de recherche de terrain — Université McGill
MSARS est situé à Schefferville, Québec, près de la frontière du Labrador, dans une vaste région boisée de lichens et de toundra alpine, ou se trouvent aussi des lacs, bassins, cours d’eau et zones humides. La station donne accès durant toute l’année (été et hiver) aux laboratoires et à la bibliothèque. Camions, motoneiges, bateaux et véhicules tout-terrain sont aussi disponibles.
Molson Reserve Station de recherche de terrain — Université McGill
La réserve se situe à dix minutes du campus Macdonald (McGill) et est destinée aux enseignements et à la recherche. Le terrain de 51 hectares consiste en des forêts, boisés marécageux, marais et zone humide, et sert d’habitat à la faune et aux espèces de plantes, dont certaines uniques à la région.
 Réseau de parcelles de suivi des écosystèmes forestiers Station de recherche de terrain — UQAR
Cette infrastructure est constituée de trois parcelles permanentes permettant le suivi de la démographie, de l’environnement et de la biodiversité du milieu forestier à la transition entre forêt tempérée et boréale. Les sites sont situés dans le parc National du Bic au Bas-St-Laurent (10 ha), la réserve écologique des monts Sutton Cantons de l’Est (20 ha) et la réserve écologique du Ruisseau Clinchamps en Abitibi (5 ha).
Station aquicole de l’ISMER Station de recherche de terrain et laboratoire — UQAR
La station marine est située sur la rive de l’estuaire du Saint-Laurent. La station est pourvue d’un système performant de pompage de l’eau de mer qui permet d’y réaliser à longueur d’année divers travaux de recherche de pointe en aquaculture, biologie marine et écotoxicologie.
Station de biologie des Laurentides (SBL) Station de recherche de terrain — Université de Montréal
La SBL occupe un territoire de 16,4 km2 de forêt décidue loué à la Couronne, et relève de l’Université de Montréal. Elle est un centre de recherche et de formation universitaire pour le développement des futurs leaders en sciences écologiques et environnementales. La SBL est aussi un observatoire et un site de référence sur les effets des changements climatiques et de l’usage des terres sur les environnements aquatique et terrestre.
Station écologique La Huardière Station de recherche de terrain — UQAM
Les cours sur le terrain de l’UQAM se donnent à la station écologique La Huardière à St-Michel des Saints. La station comprend un ensemble de salles de travail et de locaux d’hébergement, et le territoire de la ZEC constitue un formidable site d’étude écologique dans le domaine de l’érablière à bouleaux jaunes tant du côté animal, végétal ou aquatique.
Télédétection Outil de terrain — UQAR
Cette infrastructure consiste de technologie de satellite pour étudier les prédateurs faisant face au changement climatique.
Conservation de nature Wilder and Helen Penfield Station de recherche de terrain — Université McGill
La station offre des laboratoires équipés pour une vaste gamme d’analyses limnologiques. Des véhicules et des embarcations motorisées sont disponibles. Le terrain annexe à la station inclut environ quatre kilomètres carrés de forêt ainsi qu’une rive. Les cours d’eau, les rivières et plus de trente lacs et bassins avoisinants offrent un éventail de sites d’étude. La station est ouverte de mai à octobre.
Morgan Arboretum Station de recherche de terrain et collection biologique — Université McGill
Une réserve forestière de 245 hectares destinés à l’enseignement, la recherche et l’éducation du grand public sur la gestion des ressources forestières. La plupart des essences indigènes du Québec y sont représentées, et le site regroupe 18 collections d’arbres et d’arbustes exotiques, une trentaine d’espèces de mammifères, une vingtaine d’espèces de reptiles et d’amphibiens et plus de 170 espèces d’oiseaux.
Complexe des serres de haute performance Laboratoire — Université Laval
Les serres sont équipées de systèmes permettant un contrôle précis du climat (température, humidité relative, lumière) et de la fertilisation. Ce complexe de serres est l’un des plus sophistiqués au Canada. Les chercheurs y mènent des travaux dans la restauration des tourbières, sur les marais filtrants, les transferts gazeux dans les substrats de culture, les biopesticides, les prédateurs d’insectes nuisibles et la production de boutures de plantes.
Coriolis II Laboratoire itinérant et Station de recherche de terrain — UQAR
Un navire ultramoderne de 50 m, polyvalent et équipé à la fine pointe de la technologie, dédié à l’enseignement et à la recherche en milieu marin libre de glace. Il peut être utilisé comme navire océanographique, pour le repérage et le balisage, ou encore dans la lutte contre la pollution.
Institut de biologie intégrative et des systèmes (IBIS) Laboratoire — Université Laval
L’IBIS et son personnel hautement qualifié gèrent trois plateformes pour l’imagerie moléculaire et la microscopie, le séquençage de dernière génération et la biologie quantitative par la bio-informatique, et offre ses services à la communauté universitaire de l’Université Laval et de l’extérieur, pour l’acquisition et l’analyse des données.
Laboratoire d’écophysiologie animale Laboratoire — UQAR
Les chambres climatiques (total de 102 mètres carrés) offrent la possibilité de contrôler la température entre -25 et 30 °C. L’animalerie est complétée d’une volière pour élevage en conditions semi-contrôlées.
Laboratory for experimental ecology and evolution (LE3) Laboratoire — Université McGill
Un système de robot, hautement automatisé, adapté pour la microbiologie expérimentale, est au cœur du LE3. Le matériel des expérimentations est transmis à un laboratoire d’échantillonnage et de traitement, équipé de fours, de cryogénies, de centrifuges et d’appareils de filtration pour la préparation d’échantillons. Le laboratoire analytique peut effectuer la chromatographie et est doté d’un fluorimètre PAM, spectrophotomètre d’absorption atomique et spectrofluorimètre.
Laboratoire d’écologie de communauté de poissons Laboratoire — UQAM
Cette installation comporte trois cours d’eau artificiels chacun avec deux bassins et un radier; un véhicule pour utilisation sur le terrain; 3 bassins avec respirométrie; 80 sondes pour mesurer la dynamique d’écoulement et 120 sondes pour mesurer la température des cours d’eau; caméra rapide pour mesurer la performance natatoire à vitesse de pointe; logiciel pour mesurer le comportement des poissons; installation aquatique pour la croissance des poissons et des bassins expérimentaux; scanneur laser pour la morphologie des poissons.
Laboratoire d’écologie de paysage et d’évaluation d’impactes environnementaux  Laboratoire – Concordia
Molecular Ecological Analysis Lab (MEGA) Laboratoire — Université McGill
MEGA est une installation de génotypage comprenant des équipements d’extraction d’ADN automatisés, pour la PCR habituelle ou en temps réel, la séparation capillaire de nucléotides, et l’analyse numérique. L’installation se situe dans le laboratoire de Daniel Schoen et ses nombreuses applications incluent l’évaluation de la diversité, l’identification des espèces, et l’analyse de flux génétiques.
Phytotron Laboratoire — Université McGill
Les trente-huit chambres de croissances et dix zones de serres donnent une vaste gamme d’environnements contrôlés avec précision pour la croissance expérimentale de plantes et de plusieurs autres types d’organismes. Le Phytotron est utilisé par divers groupes de recherche qui mènent des recherches sur les problèmes fondamentaux et appliqués en biologie de cellules, du développement, des organismes ainsi qu’en écologie et évolution.
Primate Health Lab Laboratoire — Université McGill
Le laboratoire permet d’analyser des échantillons de matières fécales de primate pour des parasites (principalement helminthes et protozoaires) qui peuvent être alors associés à des facteurs physiques, géographiques et environnementaux. Le laboratoire est équipé de microscope Leica DM2500, centrifugeuse IEC Centra MP4, hotte, approvisionnement en lames de verres et équipement de marquage.
Research Centre for Structural and Functional Genomics (CSFG) Laboratoire — Concordia
Le CSFG est équipé d’une gamme complète d’instruments pour la microscopie, les puces à ADN, la protéomique, la biologie moléculaire, la culture cellulaire, et la bio-informatique. Il comprend une équipe dynamique et multidisciplinaire, incluant des biologistes, biochimistes et bioinformaticiens.
TOXEN Laboratoire — UQAM
Le Centre TOXEN est un centre interinstitutionnel avec comme mission, le développement de projets de recherche fondamentale et appliquée qui visent une meilleure compréhension des contaminants chimiques de l’environnement, incluant leurs mouvements, leurs transformations et les effets biologiques qui leur sont associés.
Coeur des Sciences Infrastructure médiatique et de rencontre — UQAM
Un centre culturel scientifique qui a pour mission de contribuer au développement de la culture scientifique du grand public et à la promotion de cette culture scientifique, comme partie intégrante de la culture. Il offre des activités telles que conférences, débats, spectacles scientifiques, circuits scientifiques urbains, ateliers de science, expositions ou projections de films.
Plateforme du CSBQ Plateforme en ligne — Université McGill
Le CSBQ dispose d’une excellente plateforme de diffusion, sur le site web et le bulletin mensuel. Des sections spécialisées du Wiki offrent des protocoles détaillés et des descriptions de programmes informatiques. Un site de questions et réponses sur la science de la biodiversité et un compte Viméo pour la diffusion vidéo complètent la plateforme électronique du CSBQ.