Colloque du CSBQ 2015

    Information générale

    Affiche 2015 CSBQCette année, le colloque du CSBQ a eu lieu les 29 et 30 octobre à l’hôtel Westin Montréal  en préambule à la 19e réunion de l’Organe subsidiaire chargé de fournir des avis scientifiques, techniques et technologiques (OSASTT) de la Convention sur la diversité biologique (CDB). Une journée d’atelier conjoint entre le CSBQ, le secrétariat de la CDB  (SCDB) et Future Earth (futureearth.org) a eu lieu le samedi 31 octobre à l’OACI. Le but est de promouvoir la science de la biodiversité de façon à formuler des avis pratiques aux preneurs de décision de partout dans le monde qui seront présents. 
     
     

    Les gagnants des prix du colloque CSBQ

    Le CSBQ tiens à féliciter les étudiants du CSBQ suivants pour les prix qu’ils ont obtenues lors du colloque 2015:

    • Le prix CSBQ: Kiyoko Gotanda (McGill)- « You are what you eat: the role of humans in the evolution of Darwin’s finches»
    • 1er prix pour la meilleure présentation: Xavier Giroux-Bougard (McGill) – « The central-marginal hypothesis revisited: landscape structures mediate gene flow.»
    • 2e prix pour la meilleure presentation : Kevin Cazelles (UQÀR)- « Les interactions affectent-elles la répartition spatiale des espèces ?»
    • 1er prix pour la meilleure affiche: France Beauregard (UdeM) – « Triploïdes persistants ou éphémères? Deux modus operandi épigénétiques»
    • 2e prix pour la meilleure affiche: Dylan Yaffy (McGill) – « Time to move: Environmental drivers of wood bison movement at multiple scales»– et Bertrand Charry (McGill) – «Narwhal’s newborn indexes in two different areas in Nunavut: Eclipse sound and Admiralty Inlet.»

    Les gagnants du concours photo

    Selon un vote public, les photos gagnantes sont:

    • Nature: Kiyoko Gotanda
    • Scientifiques au travail: Emmanuelle Chrétien
    • Vie sociale: Catalina Gomez

    Félicitations!!


    Programme du colloque

    29 Octobre 2015 : La première journée du colloque du CSBQ (le jeudi 29) a été occupée par des présentations de chercheurs et étudiants du CSBQ sur tous les aspects de la science de la biodiversité.


    Simberloff_120

    À la fin de la journée
    Nature as profit center:
    The new conservation science and the devaluing of biodiversity      par Dr Daniel Simberloff

    Date et temps: Jeudi le 29 octobre à 17h00
    Lieu: Auditorium du musée Redpath
    Son biographie


    30 Octobre 2015 : Pendant la deuxième journée, il y a eu deux panels sur les liens (“nexus”) entre la biodiversité et les villes, les systèmes agrosylvopastoraux et la santé, ainsi que deux sessions de présentations orales en parallèle. Les présentations d’experts pendant les panels seront suivies de d’une période de questions et réponses. La journée s’est terminée par des présentations éclair, une session d’affiche et un cocktail. 

    Date limite pour la soumission de résumés: 9 octobre à 17h00.

    Conférencière principale

    Professeure Monica MulrennanMonica Mulrennan.jpgx175

    Les recherches du Dr Mulrennan se focalisent sur les peuples autochtones et leurs façons d’utiliser et de gérer les environnements côtiers et marins. Plus précisément, elle s’intéresse au savoir écologique local, à la gestion basée sur les communautés, au développement des aires protégées, aux adaptations humaines aux changements climatiques et au développement des pêcheries de petite échelle. Elle travaille en étroite collaboration avec les Insulaires du détroit de Torres (Queensland du nord) depuis le début des années 1990. Initialement, elle y œuvrait en tant que coordonnatrice de la Stratégie marine pour le détroit de Torres et, plus récemment, elle a collaboré avec Colin Scott (Anthropologie, Université McGill) sur la documentation du savoir local, de l’utilisation des ressources marines et des droits territoriaux marins des Insulaires. Elle fait partie du projet de Réserve de la biodiversité Paakumshumwaau-Maatuskaau, un partenariat de recherche avec la communauté crie de la Baie-James à Wemindji qui vise à établir des aires protégées culturellement appropriées sur de grandes portions de leur territoire traditionnel.

    Panels – Biodiversité et bien-être humain

    Panel 1 – Liens entre la santé et la biodiversité

    • Andrew Gonzalez, Université McGill. Linking biodiversity change to human health and wellbeing: an overview of current knowledge
    • Virginie Millien, Université McGill. The role of the white-footed mouse in the spread of Lyme disease, and the implication of climate change.

    Panel 2 – Liens entre les villes et la biodiversité

    • Jochen A.G. Jaeger, Concordia University. L’orientation opérationnelle par des indicateurs qui ont une pertinence normative: la fragmentation du paysage, l’écologie routière, et l’indice de biodiversité en ville (City Biodiversity Index) comme études de cas.
    • Jérôme Dupras, Université du Québec en Outaouais. La planification des infrastructures vertes pour le Grand Montréal: une analyse des priorités de conservation.
    • Alain Cogliastro,  Institut de recherche en biologie végétale. L’enrichissement des forêts périurbaines pour assurer l’avenir 

    Panel 3 – Liens entre la biodiversité, la productivité et la résilience dans les systèmes agro-sylvo-pastoraux.

    • Elena Bennett, Université McGill. Les services écologiques et la multi-fonctionnalité: quels rôles jouent-ils dans la résilience des systèmes agricoles?
    • Emma Despland, Université Concordia. Les insectes dans des paysages en changement: pourquoi certaines espèces deviennent nuisibles et d’autres disparaissent? RésuméAgrosilvopastoral landscapes are highly modified by human activity – often to the detriment of biodiversity, but to the great advantage of a few species, known as pests.  Whether herbivorous insects become more or less abundant in human-modified landscapes depends on the diversity of their interactions with host plants.  A simple conceptual model shows how anthropogenic drivers that alter constraints acting on insect populations can lead to the surpassing of critical thresholds, hysteresis, and a change in the insect’s role in the ecosystem.  In extreme cases, the system’s resilience is exceeded, generating fundamental regime shifts in which the system’s functioning can no longer be predicted based its past behaviour.
    • Tanya Handa, UQAM. Diversité et décomposition: à la recherche de mécanismes à l’échelle des écosystêmes.
    • Joseph Moisan-De Serres. Ministère de l’agriculture, des pêcheries et de l’alimentation. Influence des pollinisateurs sur la productivité des agroécosystèmes : une question de proximité et d’assemblages.

    Atelier conjoint 

    31 octobre 2015 : L’atelier conjoint portera sur les liens (“nexus”) entre la biodiversité et les villes, les systèmes agrosylvopastoraux et la santé. Les conclusions de chaque panel présentés lors du Colloque seront résumées. Une discussion de type “World Café” le samedi après-midi stimulera des idées de façon à engendrer des interactions et collaborations entre le SCDB, Future Earth et le CSBQ.

    Voyez le programme préliminaire de l’atelier  ici

    Politique de remboursement

    Les participants annulant leur participation avant le 15 octobre 2015, inclusivement, recevront un remboursement intégral de leurs frais d’enregistrement.

    Les remboursements seront effectués sur la carte bancaire utilisée lors de l’enregistrement.

    Toutes les annulations et les demandes de remboursement doivent être envoyées par courriel (Philippe Auzel , coordonnateur du CSBQ)

    Aucun remboursement ne sera effectué pour les annulations reçues après le 15 octobre 2015.