Plan stratégique de conservation des forêts du Sud du Québec

Monsieur le Ministre Pierre Arcand
Ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs
Monsieur le Ministre Laurent Lessard
Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l’Occupation du territoire

Le 31 juillet, 2012
Messieurs les Ministres Arcand et Lessard,

Le 21 mars 2011, une lettre ouverte cosignée par 15 universitaires, chercheurs et experts en écologie forestière et aquatique de même qu’en science de la conservation et de la biodiversité vous a interpellé pour rappeler l’importance de protéger les habitats résiduels de la vallée du Saint-Laurent, correspondant à la province naturelle des basses-terres du Saint-Laurent. Initiée en raison des pressions de développement auquel est soumis le Boisé des Hirondelles, une forêt mature adjacente au parc national de conservation du Mont-St-Bruno, la lettre soulignait le rôle essentiel d’un tel habitat dans le maintien de l’intégrité de notre patrimoine écologique. Bien que nous ayons indiqué notre inquiétude vis-à-vis de l’absence de stratégie de conservation au sein même des structures décisionnelles municipales et régionales, seul le MDDEP a tenu à nous répondre. Vous trouverez ci-dessous une suite à cette réponse cosignée par 54 experts provenant de 10 universités québecoises différentes avec un appel à un moratoire sur le développement des milieux naturels résiduels dans la vallée du Saint-Laurent et cinq recommandations précises pour l’élaboration d’un plan stratégique de conservation pour le Sud du Québec.

[Lire la lettre en totalité …]

Veuillez agréer, messieurs, l’expression de nos sentiments les plus distingués,

Signé par 54 chercheurs